mardi 22 août 2017

twittergoogleplusyoutube

A Attractions incontournables

Quartier France de Grand Bassam

Bâtie sur une langue de sable aride, enserrée entre la mer et une lagune marécageuse, le quartier France est peuple par les autochtones nzema et des allogènes fanti.

Blauckauss pour certains et frassé pour d'autres, le quartier France s'étend sur une bande d'environ 2 km de long sur 350 m de large pour une superficie de 70 hectares .

Le quartier est divise en quatre parties ; le quartier résidentiel, partie ouest jusqu'au boulevard Angoulvant, le quartier administratif jusqu'au monument aux morts, le quartier commercial entre la place du commerce et l'hôtel de France et le quartier village ou essanté le long de la rue Bertin.

Le quartier a été le théâtre des premiers débarquements français à Grand-Bassam ou ils avaient établi leur quartier général. Le visiteur est frappé par l'architecture coloniale. Cette architecture a connu trois ères ; l’âge du papo ( 1843-1893 ) , l’âge du fer ( 1893-1910 ) et l’âge du béton armé ( 1910-1950 )

Plusieurs monuments tels que celui du grolo et du sider sur la rue Bertin, la tombe du gouverneur Treich Laplène, ( décédé a 30 ans de la fièvre jaune ) sur le boulevard Louis Alphonse-Bonhoure, l'ex-cinéma celtic-bar sur la rue du commandant Bouvet y sont encore visibles pour le bonheur des touristes.

La particularité du quartier France aujourd'hui ce sont ces grands hôtels et restaurants qui longent le littoral ainsi que les nombreux maquis disséminés çà et là dans le village.

Depuis quelques années, le quartier France est devenu le chef-lieu de la royauté des n'zema kotoko de Côte d'Ivoire que conduit awoula DESIRE TANOE.

Au plan culturel, le quartier France classé patrimoine mondial de l’UNESCO et est le temple de l'Abissa, une danse de purification qui se déroule chaque année sur la place kpalezo devenue place Abissa.

L'actuel chef du village est le célèbre cinéaste GNON M'GBALLA ROGER.
Aujourd'hui, les monuments du quartier France se portent mal. La mer en effet est particulièrement agressive, et beaucoup d'armatures métalliques datant de l'époque coloniale sont rouillées. L'abandon, le squat ou l'absence de maintenance aggrave la destruction des témoins de l’âge d'or de Grand-Bassam.

Sur 170 bâtiments, 25 % sont en ruine.
De nombreux bâtiments comme le musée national du costume et l'ancien hôtel des postes devenu maison du patrimoine culturel ont été restaurés et ouvert au public.

A voir, à vivre, à ne pas manquer en Côte d'Ivoire

Manifestations culturelles et touristiques

Actualités Tourisme

Secteur touristique ivoirien : inauguration du SEEN Hôtel

31 juillet 2017
Secteur touristique ivoirien : inauguration du SEEN Hôtel

Avec son édifice bâti sur une superficie de 1.902 m2, dressé fièrement en plein cœur de la commune d...

Lancement du 1er festival des arts et de la culture DAN ‘’TONKPI NIHIDALEY 2017’’

26 juillet 2017
Lancement du 1er festival des arts et de la culture DAN ‘’TONKPI NIHIDALEY 2017’’

C’est dans une salle archicomble de l’espace Latrille Event des 2 plateaux, que s’est tenu le lancem...

Participation de la Côte d'Ivoire à la 39ème édition du Salon International du Tourisme de Paris (IFTM TOPRESA 2017) : réunion préparatoire avec les opérateurs.

21 juillet 2017
Participation de la Côte d'Ivoire à la 39ème édition du Salon International du Tourisme de Paris (IFTM TOPRESA 2017) : réunion préparatoire avec les opérateurs.

Une rencontre d'échanges et d'informations sur la participation de la Côte d'Ivoire à la 39ème éditi...

Les Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’organisation de la Coopération Islamique visitent Grand-Bassam et Assinie.

12 juillet 2017
Les Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’organisation de la Coopération Islamique visitent Grand-Bassam et Assinie.

Les Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique...

Lancement du projet «La route de l’esclave» dans le village de Kanga-Gnianzé

7 juillet 2017
Lancement du projet «La route de l’esclave» dans le village de Kanga-Gnianzé

Une découverte Touristique retraçant l’arrivée et le départ des esclaves durant la traite négrière d...

« »

sita

cittv

Newsletter

Abonnez vous et recevez l’intégralité de l’information touristique

Votre avis nous interesse

Quel type de tourisme preferez-vous?

Notre métier, la promotion de l'industrie touristique.

Email:

Infos@cotedivoiretourisme.ci

Tel: (+ 225) 20 25 16 00

Nos partenaires